Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1 ou 2 fois par année

par Bruno Carroy 12 Septembre 2006, 07:50 Recettes

Ce n’est pas tous les jours qu’on peut se flatter d’avoir réalisé un très beau plat. Ça doit m’arriver 1 ou 2 fois par année… ce fût donc le cas avec ce poulet au citron confit, très goûteux et simplissime à réaliser. A condition toutefois de réussir à se procurer un vrai poulet élevé dans une vraie ferme… Les autres ingrédients :

1 citron confit (seulement une petite tranche pour la recette)
Thym frais et persil frais.
1 gousse d’ail
1 petit oignon
3 carottes
3 dl de vin blanc
1 dl d’eau
4 à 5 petites tomates
Crème entière
Petites pommes de terre

1/Dorer le poulet entier dans une poêle ou une cocotte.

2/En même temps faire suer l’ail et l’oignon dans une cocotte puis déglacer avec un dl de vin blanc.

3/Ajouter le poulet entier, les tomates coupées en gros dés, les carottes entières, le thym, une tranche de citron confit,sel, poivre.

4/Mouiller au 1/3 de la hauteur avec le reste du vin blanc et un peu d’eau.

5/Ajouter le persil en branche à mi-cuisson.

Temps de cuisson total à feu doux : 1h30

6/Retourner le poulet de temps en temps.


Pour ce plat j’ai utilisé des petites pommes de terre cuitent la veille à la vapeur (conservées hors réfrigérateur). Coupées en 2 et mises à dorer à feu doux pendant env. 30mn dans une poêle couverte avec suffisamment de beurre et un trait d’huile de tournesol. Les retourner de temps en temps. Au final elle sont croustillantes et fondantes…

20mn avant la fin de la cuisson du poulet :

8/Ajouter la crème.

9/Retirer le poulet, le découper et remettre les cuisses à cuire dans la cocotte avec la crème. Réserver les blancs et les remettre à rechauffer 2mn avant de servir.

Voilà, c'est prêt. Bon appétit !

Précautions : il doit toujours y avoir du liquide au1/3 de la hauteur pendant la cuisson. Ensuite laisser réduire après l’ajout de crème.

Notes : la tomate et la crème s’harmonisent bien en général, la première apportant un peu de fraîcheur à la seconde. Le citron confit domine rapidement un plat si on ne l’utilise pas avec parcimonie. On ajoute le persil à mi-cuisson pour qu’il n’infuse pas trop. On fait revenir le poulet dans une autre poêle afin de ne pas incorporer la première graisse rendue. Cela allège le plat, le rend plus digeste et plus fin. Les blancs de poulet cuisent toujours plus rapidement que les cuisses. On découpe donc le poulet 20 mn avant la fin de la cuisson et on remet seulement les cuisses à cuire. La crème n’est pas une absolue nécessité mais, pour ce plat, elle permet de bien unifier toutes les saveurs.

Accord met et vin : servir un jeune vin blanc plein et soutenu avec de la rondeur et de la fraîcheur, idéalement un chardonnay, comme le Bourgogne 2004 de Bernard Van Berg aux arômes de pêches de vigne et de poire william ; fines notes minérales, boisé présent mais très intégré. Bouche ample et vibrante avec du gras et une fruité éclatant en finale. Du beau travail, issu de petits rendements et d’un travail respectueux du terroir.

Trouver ce vin : il n’est pas importé en Suisse, on le trouve chez le vigneron, à Meursault, ou chez le caviste sur la place de Meursault.


Bruno Carroy

commentaires

Haut de page