Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ah, ces vins naturels puants..

par Bruno Carroy 8 Août 2011, 12:22 Revue de presse

Andrew Jefford, dans le magazine Decanter du mois d'août, compare les vins naturels aux anciens instruments de musique. Bach, dit-il, n'a jamais écrit pour le piano moderne et sa musique fut d'abord jouée sur du clavecin, orgue, etc. Une musique plus rustique en somme. Moins pure. Il utilise aussi une autre métaphore: si nous ne nous lavons qu'à l'eau claire et ne mettons pas de déodorant : nous allons puer! Intéressant.. 

img_1977.jpgPour ma part, j'ai plutôt dans l'idée que l'objectif n'est pas de se passer de savon mais plutôt d'en utiliser un fait sans produits chimiques de synthèse, genre le bon vieux savon de Marseille. Quant au déodorant, on peut discuter de son utilité et de ses bienfaits ou méfaits sur la santé, paraît que certains seraient cancérigène à la longue.. 

Andrew J. pointe aussi le charlatanisme de certains vignerons qui revendiquent la casquette "vin naturel". Il n'a pas tort, il y a des trucs un peu imbuvables qui circulent sur le marché. Mais assez peu finalement. Et l'argument aurait du poids si les vins dits "conventionnels" étaient tous irréprochables, ce qui n'est pas le cas du tout.

Je vois 3 problèmes avec ces vins naturels : 1/ cette appellation est bien trop provocatrice pour ne pas attirer les foudres du reste de la profession 2/ les professionnels du vin (critiques, journalistes, etc) qui ont dépassé la cinquantaine manquent de repères avec des vins "naturels" qui ne font vraiment partie du décors que depuis peu 3/ lorsqu'un vin naturel est bien fait, c'est tellement bon qu'en ne peut pas faire autrement que d'en boire plus que de raison...:-)  

Allez, c'est partie pour un douche!

BC 

commentaires

Haut de page